L'horreur de l'élevage industriel

Bio à la Une, le
Par
L'horreur de l'élevage industriel
L'horreur de l'élevage industriel En France chaque année, près de 1,3 milliards d’animaux sont élevés et abattus, dont plus de 82% sont issus de fermes industrielles. Des élevages qui répondent à un souci de rendement au détriment du bien-être animal et dont les conditions sont souvent abominables: les animaux, en surnombre, sont confinés dans des espaces clos et vivent dans un environnement extrêmement stressant.  L’extrait suivant, issu du film “Samsara” de l’Américain Ron Fricke, qui observe différents aspects de "l'expérience humaine", dépeint un mode de consommation absurde, qui nécessite des méthodes d’élevages tout aussi insensées.    
Articles qui devraient vous intéresser :

L’élevage bio pour contrer l’élevage industriel?

Natura Sciences
L’élevage bio pour contrer l’élevage industriel?
- Les scandales dans les élevages ou les abattoirs révélés par l'association L214 se suivent et se ressemblent. L'élevage bio peut-il être une solution pour contrer ces dérives? Si les conditions d’existence s’améliorent considérablement, des dérives sont toujours possibles, d’où...

Élevage industriel : 10 chiffres choc

Greenpeace
Élevage industriel : 10 chiffres choc
Cet article Élevage industriel : 10 chiffres choc est apparu en premier sur Greenpeace France.

Elevage industriel : la déforestation dans l’assiette

Greenpeace
no preview
Aujourd’hui, l’Europe surproduit et surconsomme de la viande et des produits laitiers. Dans l’UE, les élevages sont de moins en moins nombreux mais de plus en plus vastes et industrialisés. Cet article Elevage industriel : la déforestation dans l’assiette est apparu en premier sur...

Horreur, amitié, détermination

Actu Environnement
Horreur, amitié, détermination
C'est l'horreur qui nous a saisis, ce matin, quand l'incroyable nouvelle est survenue : un attentat sanglant contre Charlie Hebdo, des hommes armés, douze morts, près de vingt blessés. L'horreur, qui nous abasourdit. Et nous laisse sans mots. L'a...