DMLA : soupçons d'entente illégale entre Roche et Novartis

Le Figaro, le
Par
#Santé
DMLA : soupçons d'entente illégale entre Roche et Novartis
Suspectés d'avoir favorisé Lucentis aux dépens d'Avastin, beaucoup moins cher, les laboratoires sont dans le collimateur de l'Autorité de la concurrence.
Articles qui devraient vous intéresser :

Ophtalmo: l'État impose l'Avastin pour raisons économiques

Le Figaro
Ophtalmo: l'État impose l'Avastin pour raisons économiques
L'Avastin de Roche est désormais remboursé pour le traitement de la DMLA, maladie pour laquelle le laboratoire se refuse à demander une autorisation de mise sur le marché.

Ophtalmo: l'État autorise l'Avastin de force pour raisons économiques

Le Figaro
Ophtalmo: l'État autorise l'Avastin de force pour raisons économiques
L'Avastin de Roche est désormais remboursé pour le traitement de la DMLA, maladie pour laquelle le laboratoire se refuse à demander une autorisation de mise sur le marché.

Un traitement prometteur dans la DMLA

Le Figaro
Un traitement prometteur dans la DMLA
INFOGRAPHIE- L'atorvastatine pourrait enrayer certaines formes précoces de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).La prévention s'appuie sur l'hygiène de vie et passe par l'éviction du tabac

Obsolescence programmée : Hop alerte l'Autorité de la concurrence au sujet des pièces détachées automobiles

Actu Environnement
Obsolescence programmée : Hop alerte l'Autorité de la concurrence au sujet des pièces détachées automobiles
Halte à l'obsolescence programmée (Hop) a annoncé, mercredi 20 juin, qu'elle allait saisir les autorités de la concurrence concernant des soupçons d'entente entre Renault et PSA pour "gonfler artificiellement le prix de leurs pièces détachées, com...