La COP dans les starting blocks

Terra Eco, le
Par
La COP dans les starting blocks
Que fait-on avant un sommet sur le climat ? Une nouvelle session de négociation s'est ouverte à Bonn (Allemagne) le 1er juin. Ce rendez-vous n'est qu'une des nombreuses étapes qui jalonnent le chemin vers la Conférence de Paris sur le climat (COP21). Explications. L'adoption d'un accord universel sur le climat ne s'improvise pas. Un texte mettant d'accord 195 Etats sur leurs objectifs de réduction de gaz à effet de serre (GES) et leurs contributions aux mesures d'adaptation ne s'écrit pas en deux (...) - COP21 / Climat
Articles qui devraient vous intéresser :

Sur Mars, le sismomètre SEIS dans les starting-blocks

Le Point
Sur Mars, le sismomètre SEIS dans les starting-blocks
Le principal instrument de la mission InSight a ete teste avec succes a meme le sol le 1er janvier. L'ensemble de ses capteurs est en eveil.

Loi sur la biodiversité : les ONG et députés dans les starting-blocks

Actu Environnement
Loi sur la biodiversité : les ONG et députés dans les starting-blocks
Alors que l'Assemblée examinera du 16 au 19 mars, en première lecture, le projet de loi attendu sur la biodiversité, ONG aux côtés de députés ont réaffirmé ce jeudi la nécessité de ce texte pour freiner son érosion en France.

Power to gas : la filière, dans les starting-blocks, attend un soutien de l'Etat

Actu Environnement
Power to gas : la filière, dans les starting-blocks, attend un soutien de l'Etat
Alors que les projets de power to gas se multiplient en France, les professionnels attendent un coup de pouce des pouvoirs publics pour lancer cette technologie de stockage de l'électricité par le gaz. Un club professionnel vient d'être lancé.

Xynthia : les avocats affûtent leurs arguments avant l'ouverture du procès en appel

Actu Environnement
Xynthia : les avocats affûtent leurs arguments avant l'ouverture du procès en appel
Les avocats des prévenus et des parties civiles sont dans les starting blocks avant le procès en appel qui débute ce lundi 16 novembre. En première instance, les élus locaux avaient été condamnés à de la prison ferme.