Guerre en Ukraine : « Si le conflit lui-même ne pouvait être que difficilement anticipé, les conséquences énergétiques pouvaient l’être »

Le Monde, le
Guerre en Ukraine : « Si le conflit lui-même ne pouvait être que difficilement anticipé, les conséquences énergétiques pouvaient l’être »
La dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie est le résultat d’une longue série de choix économiques, politiques et géopolitiques de la part des Européens, et aurait pu être évitée, rappelle Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, dans une tribune au « Monde ».
Articles qui devraient vous intéresser :

Guerre en Ukraine : faut-il craindre une famine dans le monde ?

Futura Sciences
Guerre en Ukraine : faut-il craindre une famine dans le monde ?
On découvre une vraie guerre en Europe, impression de revenir 80 ans en arrière… mais là il ne s’agit plus, comme on en avait « l’habitude », d’un pays pauvre, désertique et montagneux, mais de grandes puissances agricoles (en particulier céréalières) et énergétiques. Et les...

La guerre en Ukraine entrainera-t-elle une famine dans le monde ?

Futura Sciences
La guerre en Ukraine entrainera-t-elle une famine dans le monde ?
On découvre une vraie guerre en Europe, impression de revenir 80 ans en arrière… mais là il ne s’agit plus, comme on en avait « l’habitude », d’un pays pauvre, désertique et montagneux, mais de grandes puissances agricoles (en particulier céréalières) et énergétiques. Et les...

La guerre en Ukraine va-t-elle entraîner une faim dans le monde ?

Futura Sciences
La guerre en Ukraine va-t-elle entraîner une faim dans le monde ?
On découvre une vraie guerre en Europe, impression de revenir 80 ans en arrière… mais là il ne s’agit plus, comme on en avait « l’habitude », d’un pays pauvre, désertique et montagneux, mais de grandes puissances agricoles (en particulier céréalières) et énergétiques. Et les...

La guerre en Ukraine peut-elle causer une famine dans le monde ?

Futura Sciences
no preview
On découvre une vraie guerre en Europe, impression de revenir 80 ans en arrière… mais là il ne s’agit plus, comme on en avait « l’habitude », d’un pays pauvre, désertique et montagneux, mais de grandes puissances agricoles (en particulier céréalières) et énergétiques. Et les...