COP21: le traité de Paris vu du Ghana

La Tribune, le
COP21: le traité de Paris vu du Ghana
La réduction des émissions de carbone est-elle vraiment la priorité des citoyens, notamment en Afrique? Par Bjorn Lomborg, directeur du Copenhagen Consensus Center et professeur adjoint au Copenhagen Business School. Bjorn Lomborg commente chaque jour l'actualité de la COP21 pour La Tribune
Articles qui devraient vous intéresser :

Ce que l'accord de Paris ne sera pas

Terra Eco
Ce que l'accord de Paris ne sera pas
Non, le texte négocié à la COP21 ne sauvera pas le monde. Pour éviter toute gueule de bois inutile au lendemain du sommet, « Terra eco » a dressé la liste – non exhaustive – des points qui ne seront pas résolus au Bourget. L'accord de Paris ne sera pas… … véritablement contraignant...

COP21 : coup de froid entre Washington et Paris

Le Monde
COP21 : coup de froid entre Washington et Paris
Dans la droite ligne d’une position maintes fois affirmée par les Etats-Unis, le secrétaire d’Etat, John Kerry, a déclaré que l’accord de Paris « ne sera certainement pas un traité ».

Au Ghana, les habitants boivent de l’eau en sachet

Rue89

    Au Ghana, les habitants boivent de l’eau en sachet
Johnnie Water, un Ghanéen rentré au pays l'an dernier, a investi son argent dans un produit pour lequel il y aura toujours de la demande : l'eau, pure, qu'il emballe en sachet.

COP21: un Traité, mais à quel prix ?

La Tribune
COP21: un Traité, mais à quel prix ?
Pour une baisse des températures très limitée, le traité fera 1000 à 2000 milliards de dollars de PIB en 2030. Par Bjorn Lomborg, directeur du Copenhagen Consensus Center et professeur adjoint au Copenhagen Business School. Bjorn Lomborg commente chaque jour l'actualité de la COP21 pour La...