Sécheresse : les nouvelles dispositions prévues pour la gestion de crise

Actu Environnement, le
Par
#Eau
Sécheresse : les nouvelles dispositions prévues pour la gestion de crise
Très attendu, le décret sur la gestion quantitative de la ressource en eau et des situations de crise liées à la sécheresse a été publié le 24 juin. Notre deuxième volet sur ce texte s'intéresse à la gestion des situations de tensions. Analyse.
Articles qui devraient vous intéresser :

La réponse du ministère de la Transition écologique pour mieux gérer la sécheresse

Actu Environnement
La réponse du ministère de la Transition écologique pour mieux gérer la sécheresse
L'attendu projet de décret relatif à la gestion quantitative de l'eau et à la gestion des situations de crise liées à la sécheresse est en consultation jusqu'au 11 février. Détails des propositions.

Gestion de la sécheresse : 2020, l'année de l'amélioration ?

Actu Environnement
Gestion de la sécheresse : 2020, l'année de l'amélioration ?
Certaines propositions des missions qui ont travaillé sur la gestion de la sécheresse en France ont été retenues par le ministère de la Transition écologique. Parmi elles, la « pérennisation » des comités sécheresse en comité ressources en eau.

Gestion quantitative de l'eau : les dispositions prévues pour concilier les usages et un retour à l'équilibre

Actu Environnement
Gestion quantitative de l'eau : les dispositions prévues pour concilier les usages et un retour à l'équilibre
Très attendu, le décret sur la gestion quantitative de l'eau et la gestion des crises a été publié le 24 juin. Retour dans ce 1er volet sur les évolutions structurelles pour tenter de concilier les usages et un retour à l'équilibre des milieux.

Les procédures de prolongement et de modification des réacteurs nucléaires revues en profondeur

Actu Environnement
Les procédures de prolongement et de modification des réacteurs nucléaires revues en profondeur
Les dispositions relatives aux installations nucléaires ont été sensiblement modifiées. Un régime intermédiaire de modification est créé et des visites quinquennales prévues pour les installations de plus de 40 ans.