Manque d'eau : 216 millions de personnes pourraient être obligées de quitter leur lieu d'habitation d'ici à 2050

La Tribune, le
Manque d'eau : 216 millions de personnes pourraient être obligées de quitter leur lieu d'habitation d'ici à 2050
A moins que des mesures drastiques ne soient prises pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, le changement climatique pourrait pousser plus de 200 millions de personnes à quitter leur foyer au cours des trois prochaines décennies, alerte la Banque mondiale dans une étude publiée le 13 septembre. Mais contrairement aux idées reçues, ces migrations seraient en grande majorité internes, c’est-à-dire d’une région à une autre dans un même pays. Et leurs conséquences peuvent encore être contenues, à condition de bien les anticiper, avance l'institution financière.
Articles qui devraient vous intéresser :

Madagascar : le cyclone Ava a fait 51 morts et 22 disparus

Le Parisien
Madagascar : le cyclone Ava a fait 51 morts et 22 disparus
51 personnes sont mortes à Madagascar lors du passage du cyclone Ava. Les autorités malgaches décomptent également 22 disparus et 54 000 personnes obligées de quitter leur domicile.Le 5 janvier, Ava avait...

Réchauffement climatique : 143 millions de personnes obligées de migrer d’ici 2050

Le Parisien
Réchauffement climatique : 143 millions de personnes obligées de migrer d’ici 2050
86 millions de « migrants climatiques » potentiels en Afrique subsaharienne, 40 millions en Asie du Sud et 17 millions en Amérique latine.Pour la première fois, la Banque mondiale a réalisé une étude sur...

216 millions de migrants climatiques d’ici 30 ans ?

Natura Sciences
216 millions de migrants climatiques d’ici 30 ans ?
- Le changement climatique pourrait forcer jusqu'à 216 millions de personnes à quitter leur région d'ici 2050. En cause, le manque d'eau disponible ou une production agricole insuffisante. L’urgence appelle à diminuer fortement les émissions de gaz à effet de serre dès maintenant. Cet...

Le chiffre du jour : 143 millions

Actu Environnement
Le chiffre du jour : 143 millions
C'est le nombre de "migrants climatiques" qui pourraient être obligés de quitter leur pays, d'ici à 2050, selon un rapport de la Banque mondiale, du fait de la rareté de l'eau, de la chute du rendement des cultures, de l'augmentation du niveau de ...