Les pays de l'UE ont-ils suffisamment recours aux énergies renouvelables ?

Challenges, le
Par
#Economie
Les pays de l'UE ont-ils suffisamment recours aux énergies renouvelables ?
Si trois Etats membres ont déjà atteint leur objectif 2020 en matière de recours aux énergies renouvelables, d'autres, comme la France, en sont loin.
Articles qui devraient vous intéresser :

L'Ademe veut encourager le recours aux énergies renouvelables et de récupération dans l'industrie

Actu Environnement
L'Ademe veut encourager le recours aux énergies renouvelables et de récupération dans l'industrie
Une étude de l'Ademe dresse un panorama du recours aux énergies renouvelables et de récupération dans douze secteurs industriels. L'étude s'appuie sur dix cas concrets reproductibles illustrant des situations très variées.

Les énergies renouvelables ne suffiront pas à freiner les changements climatiques

Le Devoir
Les énergies renouvelables ne suffiront pas à freiner les changements climatiques
Face au maintien des combustibles fossiles, l’essor des énergies renouvelables ne permettra pas à lui seul de freiner suffisamment le réchauffement climatique, alerte une étude parue mardi dans Nature Climate Change.

COP 25 : les contributions des États ignorent la croissance des énergies renouvelables, selon l'Irena

Actu Environnement
COP 25 : les contributions des États ignorent la croissance des énergies renouvelables, selon l'Irena
« Bien que les énergies renouvelables soient largement reconnues comme un outil clé dans la lutte contre le changement climatique, les engagements des [contributions déterminées au niveau national] CND ne sont pas suffisamment ambitieux pour attei...

Energies renouvelables : la CRE veut des tarifs d'achat en lien avec les coûts réels de production

Actu Environnement
Energies renouvelables : la CRE veut des tarifs d'achat en lien avec les coûts réels de production
La Commission de régulation de l'énergie (CRE) se penche à son tour sur la remise à plat des dispositifs de soutien aux énergies renouvelables. Elle préconise un recours prioritaire aux appels d'offres et une adaptation des différents tarifs d'achat.