Le réchauffement a renforcé la fréquence des événements météorologiques extrêmes

Le Devoir, le
Par
#Actualités sur l'environnement
Le réchauffement a renforcé la fréquence des événements météorologiques extrêmes
Le réchauffement a renforcé la fréquence d’événements extrêmes, en particulier les sécheresses et les vagues de chaleur, survenus entre 2011 et 2015, affirme l’Organisation météorologique mondiale (OMM) dans un rapport publié mardi à Marrakech à la COP22.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le réchauffement climatique renforce la fréquence «d'événements météo extrêmes»

Le Parisien
Le réchauffement climatique renforce la fréquence «d'événements météo extrêmes»
Le réchauffement climatique a renforcé la fréquence d'événements extrêmes, en particulier les sécheresses et les vagues de chaleur, survenus entre 2011 et 2015, affirme l'Organisation météorologique mondiale...

L’ONU s’inquiète des événements météorologiques extrêmes

Le Devoir
L’ONU s’inquiète des événements météorologiques extrêmes
La planète est mieux préparée qu’auparavant pour affronter des catastrophes, mais elle n’est pas prête à réagir aux événements météorologiques extrêmes de l’avenir.

Des événements météorologiques extrêmes de plus en plus fréquents

Le Monde
Des événements météorologiques extrêmes de plus en plus fréquents
L’année 2017 a été marquée par des catastrophes météorologiques majeures et exceptionnelles, de par leur ampleur et/ou leurs dégâts. Des événements plus nombreux et plus violents, dans un contexte de détérioration climatique globale.

En 20 ans, les événements météorologiques extrêmes ont tué 480 000 personnes

Le Point
En 20 ans, les événements météorologiques extrêmes ont tué 480 000 personnes
Pres d'un demi-million de deces sont lies a des phenomenes meteorologiques extremes, selon un rapport. Les pays les plus pauvres sont les plus concernes.