Les 30 de l’Arctique de retour chez eux

Greenpeace, le
Par
#Energie / Climat #arctic
Les 30 de l’Arctique de retour chez eux
Après le vote du décret d’amnistie par la Douma à l’occasion des 20 ans de la Constitution russe, les poursuites pour hooliganisme qui pesaient sur les 30 de l’Arctique ont été abandonnées. La procédure judiciaire est maintenant terminée et les 30 de l’Arctique ont pu enfin rentrer chez eux. Les 30 de l’Arctique n’auraient jamais dû se retrouver dans cette situation, où ils ont été détenus en prison pour avoir défendu le climat. Ils ont été amnistiés pour une faute qu’ils n’ont pas commise et l’amnistie ne les déclare pas non coupables. Ceci étant, nous ne pouvons qu’être soulagés puisque cette décision a permis aux 30 de l’Arctique de pouvoir tous rentrer chez eux et de retrouver leurs proches. En ce qui concerne l’Arctic Sunrise, il...
Articles qui devraient vous intéresser :

Plancton arctique : belle moisson du voilier Tara, de retour en Bretagne

Futura Sciences
Plancton arctique : belle moisson du voilier Tara, de retour en Bretagne
Après un tour complet de l’Arctique, le voilier Tara s’approche de Lorient, où il arrivera samedi. La mission revient avec une masse de données inédites sur les écosystèmes arctiques, comme nous l’explique le biologiste Christian Sardet, l’un des responsables scientifiques de...

Il a fait plus chaud en Arctique qu'en Europe : pourquoi ?

Futura Sciences
Il a fait plus chaud en Arctique qu'en Europe : pourquoi ?
Au moment où s'installe le glacial « Moscou-Paris » sur l’Europe de l’Ouest, les températures en Arctique sont extraordinairement élevées. Le phénomène est de plus en plus fréquent et intense dans cette région où, pourtant, le Soleil ne se lèvera pas avant mars.

La banquise Arctique atteint son minimum annuel

Natura Sciences
La banquise Arctique atteint son minimum annuel
- Il semblerait que la banquise arctique ait atteint son étendue minimale de l'année le 17 septembre, selon le National Snow and Ice Data Center (NSIDC). Sur l’ensemble de l’Arctique, la banquise pluriannuelle couvrait ce jour 5,02 millions de km2 selon les chiffres préliminaires. Cet...

Réchauffement climatique : la calotte glaciaire du Canada est condamnée

Futura Sciences
Réchauffement climatique : la calotte glaciaire du Canada est condamnée
Il y a au Canada des vestiges des glaces éternelles datant de la dernière glaciation. Ceux-ci devraient disparaître d'ici 500 ans au plus tard, voire même dans 300 ans, selon des glaciologues, si rien n'est fait pour limiter le réchauffement climatique.