La maladie pulmonaire chronique BPCO augmente le risque d’affection cardiaque

L'avenir, le
La maladie pulmonaire chronique BPCO augmente le risque d’affection cardiaque
Les personnes qui souffrent de BPCO ou broncho-pneumopathie chronique obstructive ont davantage de risques de décéder soudainement d’une affection du cœur, conclut une étude de chercheurs gantois et néerlandais, relayée par l’UZ Gent.
Articles qui devraient vous intéresser :

La BPCO, une maladie pulmonaire insidieuse qui surprend les fumeurs

Le Figaro
La BPCO, une maladie pulmonaire insidieuse qui surprend les fumeurs
C’est parfois à l’occasion d’une surinfection pulmonaire que les fumeurs atteintsde bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) découvrent qu’ils sont atteints de la maladie.

Etes-vous atteinte de BPCO sans le savoir ?

Le Figaro
Etes-vous atteinte de BPCO sans le savoir ?
La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), maladie qui détruit insidieusement les poumons, touche 5 à 10 % des adultes de plus de 45 ans. Mais le retard diagnostic est fréquent, en particulier pour les femmes.

BPCO, maladie mortelle qui avance cachée

Le Figaro
BPCO, maladie mortelle qui avance cachée
Méconnue du public et des soignants, la bronco-pneumopathie chronique obstructive fait 17.000 morts par an.

Quand l'essoufflement cache une maladie respiratoire grave

Le Figaro
Quand l'essoufflement cache une maladie respiratoire grave
La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) concerne 3,5 millionsde Français, mais les deux tiers d'entre eux ignorent qu'ils sont malades.