Nouvelle vague de chaleur dans l’Ouest des États-Unis

Natura Sciences, le
Par
#Flash actus #Conséquences du réchauffement climatique #flash actus #Réchauffement climatique
Nouvelle vague de chaleur dans l’Ouest des États-Unis
- Les États-Unis pourraient battre de nouveaux records de températures. Plusieurs régions de l'ouest du pays, et leurs 30 millions d'habitants, subissent une nouvelle vague de chaleur. Il s'agit de la deuxième en quelques semaines. Cet article Nouvelle vague de chaleur dans l’Ouest des États-Unis est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Il n'a jamais fait aussi chaud au-delà de 50° de latitude nord !

Futura Sciences
Il n'a jamais fait aussi chaud au-delà de 50° de latitude nord !
Quelques jours seulement après un premier épisode de chaleur, l’ouest des États-Unis et du Canada connaissent une nouvelle vague de chaleur. Qualifiée d’exceptionnelle. Ce week-end, plus de 40 records de température ont été battus. Et ce n’est sans doute que le début.

Un gigantesque incendie ravage l'Ouest des États-Unis

Futura Sciences
Un gigantesque incendie ravage l'Ouest des États-Unis
Le Service météorologique national des États-Unis l'avait annoncé : « une vague de chaleur dangereuse va affecter une grande partie de l’Ouest des États-Unis, avec de probables températures records ». Actuellement, 80 incendies font rage dans 13 États du pays et de nombreuses villes...

49,6 °C à Lytton au Canada : il n'a jamais fait aussi chaud à plus de 45° de latitude nord !

Futura Sciences
49,6 °C à Lytton au Canada : il n'a jamais fait aussi chaud à plus de 45° de latitude nord !
Dans l’ouest des États-Unis et au Canada, la vague de chaleur se poursuit. Hier, de nouveaux records de température ont été battus.

Vague de chaleur au Canada : le réchauffement climatique en est-il responsable ?

Futura Sciences
Vague de chaleur au Canada : le réchauffement climatique en est-il responsable ?
Sans le réchauffement climatique, l’ouest des États-Unis et du Canada aurait-il connu une vague de chaleur ? Vraisemblablement, reconnaissent les scientifiques. Mais elle aurait été sans commune mesure avec celle qui sévit actuellement sur la région.