Agir sur les gaz à effet de serre de courte durée pourrait faire la différence, selon une étude

Futura Sciences, le
Par
#climatologie #gaz à effet de serre #Réchauffement climatique #méthane #atmosphère #énergie renouvelable #Accord de Paris #dioxyde de carbone #neutralité carbone #potentiel de réchauffement planétaire #réduction des émissions de gaz à effet de serre
Agir sur les gaz à effet de serre de courte durée pourrait faire la différence, selon une étude
Atteindre la neutralité carbone se chiffre en centaines de milliards. Comment atteindre cet objectif au meilleur coût car, dans la catégorie des gaz à effet de serre (GES) qui s'accumulent dans l'atmosphère, tous n'agissent pas de la même manière sur le réchauffement climatique. Des travaux...
Articles qui devraient vous intéresser :

Les systèmes de stockage d’énergie au sein des bâtiments se développent

GreenIT.fr
Les systèmes de stockage d’énergie au sein des bâtiments se développent
Smart Building. Consistant à stocker sur une courte durée l’énergie résiduelle d’un bâtiment, ces techniques visent à réduire le coût et les émissions de gaz à effet de serre des immeubles. Lire la suite

Le réchauffement climatique pourrait coûter 600.000 milliards de dollars d'ici la fin du siècle si nous ne faisons rien

Futura Sciences
Le réchauffement climatique pourrait coûter 600.000 milliards de dollars d'ici la fin du siècle si nous ne faisons rien
La facture, en cas de non-respect des objectifs de l’Accord de Paris, pourrait être très salée d'après une étude qui en a étudié les coûts et les impacts financiers. Son montant pourrait s'élever à 600.000 milliards de dollars d'ici la fin du siècle.

4 % des émissions de GES

GreenIT.fr
4 % des émissions de GES
Selon notre récente étude sur l’empreinte environnementale du numérique mondial, en 2020, le numérique sera responsable d’environ 4 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’humanité. Ces molécules de gaz à effet de serre amplifie et accélère le réchauffement global,...

L'hydrogène "bleu" pourrait entraîner des émissions de gaz à effet de serre plus élevées que le charbon !

Futura Sciences
L'hydrogène 'bleu' pourrait entraîner des émissions de gaz à effet de serre plus élevées que le charbon !
Selon une étude pilotée par les universités américaines de Cornell et Stanford, les émissions de gaz à effet de serre liées à la production d'hydrogène bleu seraient assez élevées, notamment en raison du dégagement de méthane qui en découle. Les auteurs estiment que cette solution ne...