Les ressources mondiales en eau pourraient se raréfier d’ici 2050

Le Devoir, le
Par
#Actualités sur l'environnement
Les ressources mondiales en eau pourraient se raréfier d’ici 2050
L’utilisation croissante d’eau douce dans l’agriculture, l’industrie ou pour la consommation humaine menace les réserves aquifères, conclut une étude.
Articles qui devraient vous intéresser :

« Cela devient très difficile d’irriguer nos terres » : en Tunisie, les agriculteurs désemparés face au manque d’eau

Le Monde
« Cela devient très difficile d’irriguer nos terres » : en Tunisie, les agriculteurs désemparés face au manque d’eau
Dans ce pays éprouvé par les vagues de sécheresse, les ressources en eaux souterraines pourraient diminuer d’environ 30 % et les eaux de surface de 10 % d’ici à 2050.

100% de gaz renouvelable en 2050, c'est théoriquement possible

Actu Environnement
100% de gaz renouvelable en 2050, c'est théoriquement possible
Une étude, présentée par l'Ademe, estime qu'en 2050, il sera possible de couvrir 100% de la consommation de gaz à partir de ressources renouvelables. La méthanisation, la pyrogazéification et le power-to-gas affichent les potentiels nécessaires.

La Commission européenne s'interroge sur la « croissance bleue »

Actu Environnement
La Commission européenne s'interroge sur la « croissance bleue »
Si l'exécutif européen estime que les ressources océaniques pourraient générer des millions d'emploi, l'impact environnemental est conséquent et l'exploitation des ressources océaniques ne devrait pas se transformer en une «ruée effrénée vers l'or».

La finance mondiale s'engage à la neutralité carbone en 2050 mais ne convainc pas

La Tribune
La finance mondiale s'engage à la neutralité carbone en 2050 mais ne convainc pas
Une quarantaine de banques mondiales se sont réunies sous le collectif "Net-Zero Banking Alliance" pour s'engager à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Parmi elles, BNP Paribas, Société Générale, Barclays, HSBC, Bank of America, ou encore Deutsche Bank.