Le foie gras : une torture haut de gamme

Natura Sciences, le
Par
#Agriculture #alimentation #bien-être animal #élevage #élevage industriel
Le foie gras : une torture haut de gamme
- Le mercredi 26 novembre, l’association de protection animale L214 a divulgué une nouvelle enquête dans une salle de gavage sous contrat avec le fournisseur de foie gras du palais de l’Élysée. Elle révèle que même le foie gras « haut de gamme », labellisé IGP Périgord, et servi à la table de l’Élysée comme « symbole de la gastronomie française », n’est que l’organe hypertrophié d’un oiseau mis en cage, immobilisé par des grilles au moment du gavage, rendu malade et tué avant qu’il ne meure de suralimentation. Lumière sur cette production "haut de gamme". Cet article Le foie gras : une torture haut de gamme est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le Japon en pleine crise de foie gras

France Info
Le Japon en pleine crise de foie gras
Ce matin une bonne et une mauvaise nouvelle pour les producteurs de foie gras. En 2013, le secteur a bien résisté à la crise par contre au Japon le foie gras n'est plus le bienvenue dans une dizaine de milliers de supermarchés nippon.

Le foie gras contient-il des toxines dangereuses ?

Le Figaro
Le foie gras contient-il des toxines dangereuses ?
Comme les graisses animales accumulent les toxines, ses détracteurs accusent le foie gras d'être un concentré de substances nocives. Info ou intox ?

La bataille du foie gras aux Etats-Unis est-elle la bonne ?

Le Monde
La bataille du foie gras aux Etats-Unis est-elle la bonne ?
Parmi les défenseurs des droits des bêtes, le seul sujet du foie gras banalise l’importance du combat pour améliorer les conditions d’existence d’un nombre beaucoup plus grand d’animaux.

Grippe aviaire : 30 % à 50 % de foie gras en moins dans le Sud-Ouest en 2016

Le Monde
Grippe aviaire : 30 % à 50 % de foie gras en moins dans le Sud-Ouest en 2016
Deux jours après l’annonce du gel de la production dans dix-huit départements, qui représentent 80 % du foie gras français, les professionnels sont pessimistes.