Pigeons, souris, rats : les espèces les plus communes sont favorisées par les activités humaines

Le Monde, le
Pigeons, souris, rats : les espèces les plus communes sont favorisées par les activités humaines
La modification des habitats par l’homme appauvrit la diversité des espèces animales et végétales locales, et encourage le développement à l’échelle mondiale d’espèces généralistes.
Articles qui devraient vous intéresser :

Rats, blattes, pigeons : à quoi servent ces animaux indésirables ?

Le Parisien
Rats, blattes, pigeons : à quoi servent ces animaux indésirables ?
Des rats dans la cave, des blattes près du frigo et des pigeons au balcon. Voilà le genre de bestioles peu ragoûtantes que l’on peut côtoyer au quotidien. Rongeurs et insectes peuvent en effet transmettre...

La « dé-extinction » des espèces serait à la fois possible et impossible

Futura Sciences
no preview
La science peut-elle réparer l'effet dévastateur des activités de l'Homme sur l'environnement ? Est-il possible de redonner vie à des espèces éteintes ? Une étude sur le rat de l'île Christmas indique que la réponse à cette question serait... « en quelque sorte ».

Primatologie. Singes : espèces en danger !

Courrier International
Primatologie. Singes : espèces en danger !
Les activités humaines mettraient en péril les 504 espèces de primates non humains, s’alarment 31 scientifiques dans une nouvelle étude.

Des rats imprimés en 3D pour en finir avec la dissection

Terra Eco
Des rats imprimés en 3D pour en finir avec la dissection
Vous gardez un souvenir traumatisé des dissections de souris en cours de bio ? Sachez qu'aux Etats-Unis, des rats imprimés remplaceront bientôt les vrais sur les paillasses, apprend-on sur le site américain TreeHugger. Pour épargner la vie de six à douze millions de « sprague Dawley »...