« Un accident nucléaire majeur ne peut être exclu nulle part dans le monde »

Le Monde, le
« Un accident nucléaire majeur ne peut être exclu nulle part dans le monde »
Pierre-Franck Chevet, président de l’Autorité de sûreté nucléaire, juge le contexte français actuel « particulièrement préoccupant ».
Articles qui devraient vous intéresser :

Se préparer à la gestion post-accident nucléaire

Natura Sciences
Se préparer à la gestion post-accident nucléaire
- L’industrie nucléaire française serait sûre. L’ASN, l’IRSN et l’ANCCLI souhaitent tout de même préparer les acteurs locaux des territoires hébergeant une centrale nucléaire à la gestion post-accident nucléaire. Les trois organismes lancent le site post-accident-nucleaire.fr Cet...

Bientôt un accident nucléaire aux Etats-Unis?

Natura Sciences
Bientôt un accident nucléaire aux Etats-Unis?
- « Les régulateurs du nucléaire sous-estiment énormément la potentialité d'un désastre nucléaire », assure une nouvelle étude de l'Université de Princeton et de l'Union des scientifiques concernés. Un incendie du combustible usé est probable. Les retombées radioactives d'un tel...

Sûreté nucléaire en France : des incidents « persistants »

Le Monde
Sûreté nucléaire en France : des incidents « persistants »
L'Autorité de sûreté nucléaire pointe les dysfonctionnement de la filière et rappelle qu'un accident majeur est « possible ». Elle juge toutefois la situation « assez satisfaisante ».

La Farn, le superpompier du nucléaire

Le Point
La Farn, le superpompier du nucléaire
REPORTAGE. Creee apres l'accident de Fukushima, la Force d'action rapide nucleaire (Farn), unite unique au monde, peut intervenir en 12 heures en cas d'accident grave.