Pour Total, l’huile de palme est une solution, pas un problème

Challenges, le
Par
#Energie et environnement
Pour Total, l’huile de palme est une solution, pas un problème
Alors que les agriculteurs poursuivent le blocage de raffineries et de dépôts de carburants, Total ne renonce pas aux importations d’huile de palme pour sa bio-raffinerie de La Mède. Pour le PDG, c’est une question de viabilité économique. «Veut-on produire en Europe un biodiesel qui soit compétitif face aux produits importés?», questionne Patrick Pouyanné.
Articles qui devraient vous intéresser :

Biodiesel : Total va importer 450.000 tonnes d’huile de palme par an

Automobile Propre
Biodiesel : Total va importer 450.000 tonnes d’huile de palme par an
Pour sauver sa raffinerie de pétrole de La Mède dans les Bouches-du-Rhône, Total mise sur les biocarburants. Fermée en 2016, l'usine rouvrira cet été pour produire du biodiesel. Pour y arriver, l’énergéticien va importer plus de 450.000 tonnes d'huile de palme d'Asie chaque année. Une...

Quel est le problème avec l’huile de palme ?

Le Monde
Quel est le problème avec l’huile de palme ?
Présente dans 50 % des produits alimentaires emballés, l’huile de palme n’a jamais fait l’objet de régulation contraignante. Les parlementaires européens veulent changer ça.

Huile de palme : agriculteurs, parlementaires, ONG... vent debout contre la bioraffinerie de Total

Actu Environnement
Huile de palme : agriculteurs, parlementaires, ONG... vent debout contre la bioraffinerie de Total
La polémique enfle, ces derniers jours, chez les politiques, les ONG et les agriculteurs qui contestent l'autorisation gouvernementale donnée à Total d'importer de l'huile de palme pour alimenter sa bioraffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône).

Bio-raffinerie de La Mède : Total importera 300.000 tonnes par an d'huile de palme

Actu Environnement
Bio-raffinerie de La Mède : Total importera 300.000 tonnes par an d'huile de palme
Total est autorisé ce 16 mai par la préfecture des Bouches-du-Rhône à exploiter sa bio-raffinerie de La Mède. Le groupe pétrolier s'est engagé à limiter son approvisionnement en huile de palme à 300.000 tonnes par an.