La région Ile-de-France lance une prime à la conversion des véhicules utilitaires

Actu Environnement, le
Par
#Air
La région Ile-de-France lance une prime à la conversion des véhicules utilitaires
Le plan francilien pour la qualité de l'air prévoit d'encourager le remplacement des véhicules utilitaires les plus polluants. Le dispositif n'est toutefois cumulable ni avec les aides d'Etat, ni avec celles de la Marie de Paris.
Articles qui devraient vous intéresser :

Prime à la conversion : le gouvernement lance une campagne de pub

Automobile Propre
Prime à la conversion : le gouvernement lance une campagne de pub
Remaniée depuis janvier, la prime à la casse a déjà séduit plus de 45.000 personnes selon le gouvernement. Il lance une campagne de communication pour atteindre son objectif de 100.000 bénéficiaires d'ici la fin de l'année. L’article Prime à la conversion : le gouvernement lance une...

Electrique, E85, hybride : Quels changements pour la prime à la conversion ?

Automobile Propre
Electrique, E85, hybride : Quels changements pour la prime à la conversion ?
Applicable au 1er août 2019, le décret n°2019-737 vise à réduire l’accès au dispositif de prime à la conversion en écartant nombre de bénéficiaires, ainsi que les modèles de voitures particulières et utilitaires légers perçus comme les moins vertueux pour l’environnement et la...

Nicolas Hulot annonce l'extension de la prime à la conversion aux véhicules d'occasion

Actu Environnement
Nicolas Hulot annonce l'extension de la prime à la conversion aux véhicules d'occasion
Le ministre de l'Ecologie dévoile un train de nouvelles mesures fiscales. La prime à la conversion va être étendue à l'achat de véhicules d'occasion et pourra atteindre 2.000 euros. Trois millions de véhicules seraient éligibles.

La prime à la conversion subventionne majoritairement l’achat de véhicules thermiques

Natura Sciences
La prime à la conversion subventionne majoritairement l’achat de véhicules thermiques
- La prime à la conversion pour les véhicules thermiques a été grandement élargie en janvier 1018 aux véhicules thermiques d’occasion. En ouvrant la voie aux véhicules essence et diesel d'occasion, le dispositif peine à entraîner une vraie transition énergétique dans les transports....