Des sangliers radioactifs envahissent les alentours de Fukushima

Le Nouvel Observateur, le
Par
#Planète
Des sangliers radioactifs envahissent les alentours de Fukushima
Six ans après la catastrophe de Fukushima, le gouvernement japonais s’apprête à lever les ordres d’évacuation de quatre villes des alentours. Un projet compromis par des sangliers hautement contaminés.
Articles qui devraient vous intéresser :

Vingt-huit ans après Tchernobyl, les sangliers allemands sont toujours radioactifs

Le Monde
Vingt-huit ans après Tchernobyl, les sangliers allemands sont toujours radioactifs
Les chasseurs d'outre-Rhin se désolent : un tiers des sangliers de Saxe sont impropres à la consommation, car ils se nourrissent de champignons irradiés.

Des sangliers dans la ville

France Info
Des sangliers dans la ville
Les sangliers débarquent dans les villes. Ils sont même de plus en plus nombreux à s'aventurer en milieu urbain comme le confirme Eric Baubet, de l'Office national de la Chasse et de la faune sauvage.

A Fukushima, on recrute les sans-abri

Le Monde
A Fukushima, on recrute les sans-abri
Au Japon, après les seniors, ce sont les sans-abri qui se portent volontaires pour prêter main-forte aux équipes de nettoyage aux alentours du site de Fukushima, centrale détruite il y a près de trois ans par un tsunami.

Fukushima : la course contre les fuites et la contamination continue

Actu Environnement
Fukushima : la course contre les fuites et la contamination continue
La gestion de l'eau à la centrale de Fukushima et des déchets radioactifs à proximité reste un problème critique qui n'a, pour l'instant, pas trouvé de solution pérenne. Point positif, une des piscines a été vidée de ses combustibles.