Réchauffement climatique : l'inaction aura un coût élevé

Futura Sciences, le
Par
#Réchauffement climatique #changement climatique #climatologie #gaz à effet de serre #augmentation température #Antonio Guterres #ONU #France #Royaume-uni #inaction #coût #neutralité carbone #2050 #Climat 2050
Réchauffement climatique : l'inaction aura un coût élevé
Lors du Climate Action Summit à l'ONU, les dirigeants du monde ont marqué par leur absence de plan pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Pourtant, les études sur le coût de l'inaction s'accumulent.
Articles qui devraient vous intéresser :

Réchauffement climatique : le coût exorbitant des catastrophes naturelles en 2019

Futura Sciences
Réchauffement climatique : le coût exorbitant des catastrophes naturelles en 2019
Le bouleversement climatique se paie au prix fort, humainement mais aussi économiquement. Une quinzaine de catastrophes naturelles, cette année, lui sont dues. Une ONG britannique les a répertoriées, évaluant les dégâts et le coût financier à plus d'un milliard de dollars mais, pour...

Réchauffement climatique : 15 catastrophes ont coûté plus d'un milliard d'euros en 2019

Futura Sciences
Réchauffement climatique : 15 catastrophes ont coûté plus d'un milliard d'euros en 2019
Le dérèglement climatique se paie au prix fort, humainement mais aussi économiquement. Une quinzaine de catastrophes naturelles, cette année, lui sont dues. Une ONG britannique les a répertoriées, évaluant les dégâts et le coût financier à plus d'un milliard de dollars mais, pour...

Climat et économie : un rapport Stern II

Actu Environnement
Climat et économie : un rapport Stern II
À l'image de Nicolas Stern qui estima à 5.500 milliards d'euros le coût de l'inaction face au réchauffement climatique, la Commission mondiale sur l'économie et le climat éclaire sur de nouveaux enjeux financiers. Détails avec l'avocate Corine Lep...

La Terre transformée en étuve à cause du réchauffement climatique ?

Futura Sciences
La Terre transformée en étuve à cause du réchauffement climatique ?
Les émissions de gaz à effet de serre et la dénaturation des sols risquent de pousser notre Planète bleue dans un état durablement dangereux « d’étuve », alertent des chercheurs. Pour eux, nous sommes proches d'un point de non-retour.