Tempête : "Pour l'instant, on ne peut pas porter assistance à Bernard Stam" (préfecture maritime)

France Info, le
Par
#Faits divers #Environnement #tempête Dirk #vents violents
La tempête Dirk a perdu en intensité, mais les vents violents ont fait des dégats. Ce mardi matin, un bilan provisoire fait état de 240 000 foyers privés d' électricité, un enfant tué, et un marin est perdu en mer. Le skipper Bernard Stam est, lui, en difficulté à bord de son voilier. Karine Foll, officier d'astreinte a la préfecture maritime de l'Atlantique explique que le contact est établie avec lui, mais que les conditions ne permettent pas de lui porter secours pour le moment.
Articles qui devraient vous intéresser :

L'appel à la vigilance de la préfecture maritime de l'Atlantique : "On va atteindre des creux de cinq à six mètres"

France Info
no preview
Voir la mer déchainée depuis une digue ou le littoral reste un spectacle, surtout pour les visiteurs qui découvrent la Bretagne à l'occasion de vacances. Mais un spectacle risqué. Le Finistère est placé en vigilance jaune pour les risques de submersion marine à l'occasion des grandes...

Quand les nouvelles mobilités redéfinissent l’assistance automobile

Automobile Propre
Quand les nouvelles mobilités redéfinissent l’assistance automobile
Sur invitation de la société Acta, l’un des leaders européens de l’assistance automobile, j’ai pu découvrir ce métier et les enjeux que présentent l’arrivée des voitures électriques et l’autopartage pour l’assistance automobile.

Un loup aurait été photographié en Seine-Maritime, une première depuis un siècle

Le Parisien
Un loup aurait été photographié en Seine-Maritime, une première depuis un siècle
La préfecture de Seine-Maritime a communiqué ce vendredi sur des clichés datant du 7 au 8 avril et montrant « très vraisemblablement » un loup gris.

Tempête : "Nous avons 600 agents mobilisés pour faire face" aux coupures de courant (ERDF)

France Info
no preview
240 000 foyers sont sans électricité ce mardi matin en France, après le passage de la tempête Dirk. Plus de la moitié de concernés sont en Bretagne. Une situation qui mobilise plus de 600 agents, explique Bernard Laurans, directeur régional d'ERDF pour la région Bretagne.