Sacrifier la Grande Barrière de corail à l’autel du charbon ?

Natura Sciences, le
Par
#Environnement #catastrophe écologique #charbon #pollution #transition énergétique
Sacrifier la Grande Barrière de corail à l’autel du charbon ?
- Selon un nouveau rapport commandé par le WWF, la Grande Barrière de corail est menacée par le développement portuaire en Australie pour exporter plus de charbon. Les déchets générés par cette activité dans le périmètre du récif, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, auront des « effets dévastateurs ». Cet article Sacrifier la Grande Barrière de corail à l’autel du charbon ? est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Nouvelles menaces sur la Grande Barrière de corail

Le Monde
Nouvelles menaces sur la Grande Barrière de corail
Le directoire du parc marin de la Grande Barrière de corail, en Australie, a approuvé vendredi le rejet de déchets de dragage des travaux d'extension d'un port d'exportation de charbon dans les eaux du parc.

La Grande Barrière de corail va mal

Futura Sciences
no preview
C’est le troisième évènement de blanchissement de grande ampleur qui touche la Grande barrière de corail depuis la fin du XXe siècle. Celui de 2016, toujours provoqué par la hausse de la température des eaux, est le plus dévastateur de tous, causant la mort des deux tiers de la partie la...

La Grande Barrière de corail menacée par les exportations de charbon de l'Australie

Notre Planète
La Grande Barrière de corail menacée par les exportations de charbon de l'Australie
Selon un nouveau rapport commandé par le WWF, l'industrialisation sauvage le long de la Grande Barrière de corail pourrait gravement endommager cet écosystème, qui compte parmi les plus importants de notre planète. Les déchets générés par le développement portuaire dans le périmètre du...

La Grande Barrière de corail va mal et ne se remettra pas du réchauffement des eaux

Futura Sciences
La Grande Barrière de corail va mal et ne se remettra pas du réchauffement des eaux
Mauvaise nouvelle encore en ce qui concerne la Grande Barrière de corail, située au large de l’Australie du nord-est : en 2017, le blanchissement s’est intensifié dans sa partie centrale. Plus de 1.500 km sont désormais touchés. Surtout, alertent les scientifiques, le phénomène...