Particules fines : un risque accru de décès à court terme

Le Figaro, le
#Santé
Particules fines : un risque accru de décès à court terme
INFOGRAPHIE - L'analyse de laa pollution atmosphérique dans 17 grandes villes françaises a permis de mettre en évidence l'impact sur la mortalité.
Articles qui devraient vous intéresser :

La pollution durcit les artères

Science et Vie
La pollution durcit les artères
S’il est avéré depuis quelques années que la présence de particules fines dans l’atmosphère augmente le risque de maladies cardiovasculaires, les mécanismes physiologiques à l’origine de ce risque accru demeurent mal connus. Or, selon des chercheurs de l’Université du Michigan,...

Particules fines : la mortalité augmente les jours suivant l'exposition

Actu Environnement
Particules fines : la mortalité augmente les jours suivant l'exposition
Après avoir analysé la pollution de l'air dans 17 villes françaises, l'INVS alerte sur les risques accrus de mortalité à court terme. Les risques cardiovasculaires sont en tête, comme le rappelait récemment la Société européenne de cardiologie.

Particules fines atmosphériques : PM 2,5, PM 10

Notre Planète
Particules fines atmosphériques : PM 2,5, PM 10
Définition, origine et caractéristiques générales des particules fines atmosphériques, aérosols ou poussières. PM 10 : particules de diamètre supérieur à 2,5 microns et PM 2,5 particules inférieures à 2,5 microns

Comment lutter contre la pollution aux particules fines ?

France Info
Comment lutter contre la pollution aux particules fines ?
Fin de l'alerte à la pollution aux particules fines en région parisienne et en région Rhône-Alpes. Ce pic de pollution a été l'occasion d'expérimenter à Paris la circulation alternée : le gouvernement envisage d'étendre cette mesure à toute la France lors de prochaines alertes.