Soignants libéraux, pompiers... Voici les régions où ils sont le plus vaccinés contre le Covid-19

L'express, le
Soignants libéraux, pompiers... Voici les régions où ils sont le plus vaccinés contre le Covid-19
Le 15 septembre, l'obligation vaccinale entre en vigueur pour ces catégories professionnelles. L'occasion de faire le point sur leur taux de vaccination par région.
Articles qui devraient vous intéresser :

"Certains refusent tout" : les malades du Covid-19 non vaccinés, nouveau casse-tête à l'hôpital

L'express
'Certains refusent tout' : les malades du Covid-19 non vaccinés, nouveau casse-tête à l'hôpital
Dans les services, la présence majoritaire de malades non vaccinés perturbe les soignants, mais provoque aussi une pénurie pour les essais de nouveaux traitements.

« Certains préfèrent arrêter d’être volontaires pour éviter la vaccination » : l’obligation vaccinale suscite craintes et incompréhensions chez les sapeurs-pompiers

Le Monde
« Certains préfèrent arrêter d’être volontaires pour éviter la vaccination » : l’obligation vaccinale suscite craintes et incompréhensions chez les sapeurs-pompiers
Comme les soignants, les soldats du feu devront être totalement vaccinés contre le Covid-19 à partir du 16 octobre. Mais une partie de la profession monte au créneau pour dénoncer une mesure liberticide et précipitée.

Obligation vaccinale : chez les pompiers, 85 % de vaccinés, mais des disparités régionales

Le Monde
Obligation vaccinale : chez les pompiers, 85 % de vaccinés, mais des disparités régionales
A compter du mercredi 15 septembre, l’obligation vaccinale contre le Covid-19 entre en vigueur. Parmi les professionnels concernés, 253 000 pompiers devront avoir reçu au moins une dose pour continuer à exercer et à être rémunérés.

Obligation vaccinale des soignants : l’hôpital sur le qui-vive à la veille du 15 septembre

Le Monde
Obligation vaccinale des soignants : l’hôpital sur le qui-vive à la veille du 15 septembre
Si une grande majorité des personnels des établissements sont vaccinés, les suspensions de soignants, envisagées dès mercredi, pourraient perturber le fonctionnement de certains services.