Du polystyrène dans les produits de puériculture ?

Ecolo info, le
Par
#Bebe #Bien etre #Mode de vie #Parents
Du polystyrène dans les produits de puériculture ?
    La plupart des coussins d’allaitement du marché sont remplis de microbilles de polystyrène, un garnissage peu coûteux et facile à produire en grandes quantités. à gauche : des microbilles de polystyrène Rencontre avec Clara Houeix, chargée de communication pour Enfant et Nature. Le constat L’INERIS (Institut National de l’Environnement Industriel et desRisques) a […]
Articles qui devraient vous intéresser :

Restauration collective : un premier cadre pour atteindre 50 % de produits de qualité est fixé

Actu Environnement
Restauration collective : un premier cadre pour atteindre 50 % de produits de qualité est fixé
L'évolution de la restauration collective vers des produits durables gravit une seconde marche. Le décret qui précise les modalités de suivi et d'atteinte des 50 % de produits de qualité à l'horizon 2022, dont au moins 20 % de produits biologiques...

Loi économie circulaire : la liste des produits plastique interdits s'allonge encore

Actu Environnement
Loi économie circulaire : la liste des produits plastique interdits s'allonge encore
Les députés ont adopté une définition des produits plastique jetables qui permet d'exempter les produits en plastique compostable en cas d'interdiction. Ils ont aussi allongé la liste des produits plastique prohibés.

Biodégradables, recyclés, réparables… quand les produits high-tech se mettent au vert

Le Parisien
Biodégradables, recyclés, réparables… quand les produits high-tech se mettent au vert
Les industriels multiplient les efforts pour rendre les produits électroniques plus respectueux de l’environnement. Et en tant qu’utilisateurs, nous avons aussi un rôle à jouer. Notre sélection de produits écolos.

Produits chimiques : la révolution Reach vue par les industriels

Actu Environnement
Produits chimiques : la révolution Reach vue par les industriels
D'ici 2018, entre 25.000 et 50.000 produits chimiques produits ou importés à plus d'une tonne par an devront être enregistrés. Les entreprises, et notamment les PME, devront se mobiliser pour évaluer les dangers et remplacer les plus préoccupants.