Captage et stockage du carbone : l'Union européenne avance lentement et en ordre dispersé

Actu Environnement, le
Par
#Climat
Captage et stockage du carbone : l'Union européenne avance lentement et en ordre dispersé
La Commission européenne vient de publier, avec un an de retard, son rapport sur la mise en oeuvre de la législation sur le CSC. Le document traduit en creux le manque d'enthousiasme des Etats membres pour cette technologie.
Articles qui devraient vous intéresser :

Climat : les fausses promesses des technologies de captage du carbone

Le Monde
Climat : les fausses promesses des technologies de captage du carbone
Pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050, l’Union européenne doit réduire drastiquement ses émissions de CO2. Les groupes pétroliers et gaziers mettent en avant le stockage du dioxyde de carbone sous terre. Une solution encore imparfaite qui leur permet pourtant de bénéficier...

Captage et stockage carbone : l'Agence internationale de l'énergie veut démultiplier les investissements

Actu Environnement
Captage et stockage carbone : l'Agence internationale de l'énergie veut démultiplier les investissements
L'Agence internationale de l'énergie a réuni les leaders de l'énergie et les représentants des pays les plus émetteurs pour accélérer les investissements dans le captage et stockage carbone. 60 milliards de dollars sont nécessaires d'ici 2025.

Covid-19 : après des fermetures de frontières en ordre dispersé, la Commission européenne tente de reprendre la main

Le Monde
Covid-19 : après des fermetures de frontières en ordre dispersé, la Commission européenne tente de reprendre la main
Le présidente Ursula von der Leyen a annoncé qu’elle allait proposer « une restriction temporaire » à l’entrée dans l’Union. Et défend le maintien du marché intérieur, pour éviter les risques de pénuries.

Le captage et le stockage de CO2, dernier recours pour décarboner l'industrie

Actu Environnement
Le captage et le stockage de CO2, dernier recours pour décarboner l'industrie
Le captage et stockage de CO2 (CSC) issu des fumées ne pourra être possible en France que dans trois territoires industriels selon l'Ademe. Et vu son coût, il ne devra être envisagé qu'après avoir activé d'autres leviers de réduction d'émissions.