Jean Pisani-Ferry : « Les deux vices de construction de la taxe carbone »

Le Monde, le
Jean Pisani-Ferry : « Les deux vices de construction de la taxe carbone »
La fiscalité écologique a été plombée par les iniquités qu’elle engendrait entre les ménages et les pertes de revenu qui en découlaient, détaille l’économiste dans sa chronique.
Articles qui devraient vous intéresser :

Jean Pisani-Ferry : « La préservation du climat, une bonne raison de s’endetter »

Le Monde
Jean Pisani-Ferry : « La préservation du climat, une bonne raison de s’endetter »
Dans sa chronique au « Monde », l’économiste soutient qu’il ne faut pas s’interdire de financer une partie du coût de la transition écologique par l’endettement.

« Trouver l’articulation entre le social et l’écologique »

Le Monde
« Trouver l’articulation entre le social et l’écologique »
Jean Pisani-Ferry, économiste, Nicole Gnesotto, professeure au CNAM, et Jérôme Fourquet, directeur des études à l’IFOP, ont débattu sur la difficile transition énergétique.

Coronavirus : « Ce n’est pas le moment d’économiser », pour Jean Pisani-Ferry

Le Monde
Coronavirus : « Ce n’est pas le moment d’économiser », pour Jean Pisani-Ferry
Interrogé sur les mesures que devrait prendre l’Europe pour faire face aux conséquences de la pandémie due au coronavirus, l’économiste estime qu’il faut, dans un premier temps, tout faire « pour limiter les dommages ».

Une taxe carbone aux frontières serait plus juste et plus efficace

Actu Environnement
Une taxe carbone aux frontières serait plus juste et plus efficace
Du point de vue des ménages, l'instauration d'une taxe carbone serait plus juste et plus efficace dans la modification des comportements que la taxe carbone actuelle sur les produits énergétiques, selon une étude publiée aujourd'hui par l'Ademe.