Matthieu Tordeur, aventurier du XXIᵉ siècle

Le Monde, le
Matthieu Tordeur, aventurier du XXIᵉ siècle
« La Relève » : tous les mois, « Le Monde Campus » rencontre un jeune qui bouscule les normes. A 27 ans, Matthieu Tordeur devenait le plus jeune à atteindre le pôle Sud en autonomie et en solitaire. Aujourd’hui âgé de 31 ans, il poursuit ses expéditions dans les pôles pour alerter sur le réchauffement climatique.
Articles qui devraient vous intéresser :

« Les glaciologues du XXIᵉ siècle n’annoncent jamais de bonnes nouvelles » : au Mont-Blanc, l’inexorable recul de la mer de Glace

Le Nouvel Observateur
« Les glaciologues du XXIᵉ siècle n’annoncent jamais de bonnes nouvelles » : au Mont-Blanc, l’inexorable recul de la mer de Glace
Dans les Alpes, les températures ont progressé de 2 °C en un siècle, et les glaciers fondent. Cédric Gras, l’auteur d’« Alpinistes de Staline » est allé les voir de près, dans un massif qu’il connaît bien.

Inondations dans le Pas-de-Calais : un cas d’école

Le Monde
Inondations dans le Pas-de-Calais : un cas d’école
Alors que les climatologues alertent sur la litanie d’événements extrêmes dont la « fréquence » et l’« intensité » augmenteront tout au long du XXIᵉ siècle, les élus doivent sortir de la posture consistant à s’opposer les uns aux autres devant des Français désemparés.

Climat : « Il y a urgence à préciser les contours et l’organisation de la protection sociale écologique du XXIᵉ siècle »

Le Monde
Climat : « Il y a urgence à préciser les contours et l’organisation de la protection sociale écologique du XXIᵉ siècle »
Les économistes Thomas Bezy et Lucas Chancel plaident, dans une tribune au « Monde », pour une extension des principes des assurances sociales à une couverture plus équitable des risques environnementaux.

« En attendant les avions à hydrogène ou électrique, une transition s’impose pour arracher la neutralité carbone en 2050 »

Le Monde
« En attendant les avions à hydrogène ou électrique, une transition s’impose pour arracher la neutralité carbone en 2050 »
Plus de 45 000 appareils sillonneront le ciel au milieu du XXIᵉ siècle, deux fois plus qu’en 2020, constate dans sa chronique Jean-Michel Bezat, journaliste au « Monde ».