Le monde se dirige vers des pandémies plus fréquentes et plus meurtrières, selon l’ONU

L'avenir, le
Le monde se dirige vers des pandémies plus fréquentes et plus meurtrières, selon l’ONU
A moins d’une transformation radicale du système économique, les pandémies comme le Covid-19 vont se multiplier et faire plus de morts, alertent ce jeudi des experts de l’ONU sur la biodiversité (IPBES) soulignant l’immense réservoir de virus inconnus dans le monde animal.
Articles qui devraient vous intéresser :

Érosion de la biodiversité et pandémies : le pire est à venir

Actu Environnement
Érosion de la biodiversité et pandémies : le pire est à venir
Les futures pandémies seront plus meurtrières que la Covid-19, révèle l'IPBES. À moins d'alléger la pression humaine sur la biodiversité. Parmi les préconisations : taxer la consommation de viande.

Vers plus de vagues de chaleur meurtrières à cause du réchauffement

Futura Sciences
Vers plus de vagues de chaleur meurtrières à cause du réchauffement
Les vagues de chaleur meurtrières vont devenir plus fréquentes, notamment dans les zones tropicales, même si la hausse des températures dans le monde est limitée à 2°C, objectif de l'accord de Paris sur le climat. Déjà un tiers de la population mondiale est exposée à des vagues de...

Peut-on prévoir les prochaines pandémies ?

Le Figaro
no preview
AVIS D'EXPERT - Entre biologie de l'évolution et mathématiques, Samuel Alizon (CNRS) explique comment lutter contre les pandémies.

L'IPBES intègre à ses travaux le lien entre pandémies et biodiversité

Actu Environnement
L'IPBES intègre à ses travaux le lien entre pandémies et biodiversité
Le 13 mai, la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) a annoncé organiser un atelier portant sur le lien entre les pandémies et la biodiversité. Les résultats de ces trav...