Les enfants de pères âgés ont plus de risques de troubles psychiatriques

L'avenir, le
Les enfants de pères âgés ont plus de risques de troubles psychiatriques
Les enfants dont les pères sont âgés auraient plus de risques de souffrir de troubles psychiatriques et de problèmes d’apprentissage, selon une vaste étude américano-suédoise publiée ce mercredi aux Etats-Unis.
Articles qui devraient vous intéresser :

L'âge des pères influe sur la santé des bébés

Le Figaro
L'âge des pères influe sur la santé des bébés
Comme les femmes, les hommes doivent faire attention à leur horloge biologique : lorsqu'ils deviennent pères après 45 ans, leurs enfants courent plus de risque de souffrir de troubles bipolaires, d'autisme ou d'hyperactivité.

La stigmatisation, un obstacle au traitement des maladies psychiatriques

Le Figaro
La stigmatisation, un obstacle au traitement des maladies psychiatriques
Pour chasser les caricatures et les préjugés, une association d’aide aux personnes souffrant de troubles psychiatriques a réalisé un web documentaire.

Dépakine : 4 à 5 fois plus de cas de troubles neuro-développementaux chez les enfants

Le Figaro
Dépakine : 4 à 5 fois plus de cas de troubles neuro-développementaux chez les enfants
Une nouvelle étude indique que les enfants exposés à cet antiépileptique dans le ventre de leur mère ont quatre à cinq fois plus de risques d’être atteints de troubles neuro-développementaux que les autres.

L'exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens provoque des troubles du comportement des enfants

Actu Environnement
L'exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens provoque des troubles du comportement des enfants
Les résultats d'une étude réalisée par l'Inserm démontrent qu'une exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens provoque des troubles de comportements chez les enfants entre trois et cinq ans. Publiés dans la revue Environmental Health P...