Séismes : une nouvelle piste pour prédire les tremblements de terre majeurs

Futura Sciences, le
Par
#tremblement de terre #géologie #prédiction des séismes #séisme #magnitude #secousse #traitement du signal #heures de calcul #Los Alamos National Laboratory #Caltech #statistiques
Séismes : une nouvelle piste pour prédire les tremblements de terre majeurs
Pour prédire la survenue d’un séisme, il faut en identifier les éventuels signes avant-coureurs. Et des chercheurs affirment aujourd’hui avoir fait un pas en ce sens. Selon eux, la grande majorité des tremblements de terre importants survient après des secousses plus modestes.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les séismes importants sont presque toujours précédés de petites secousses

Futura Sciences
Les séismes importants sont presque toujours précédés de petites secousses
Pour prédire la survenue d’un séisme, il faut en identifier les éventuels signes avant-coureurs. Et des chercheurs affirment aujourd’hui avoir fait un pas en ce sens. Selon eux, la grande majorité des tremblements de terre importants survient après des secousses plus modestes.

Un séisme majeur pourrait frapper Istanbul

Futura Sciences
Un séisme majeur pourrait frapper Istanbul
La faille nord-anatolienne constitue une frontière tectonique majeure entre l’Anatolie et l’Europe. Les mouvements relatifs, de l’ordre de 2 cm par an actuellement, y provoquent régulièrement des séismes dévastateurs. Mais l'un des segments marins de cette faille, en mer de Marmara, ne...

Séismes au Japon : au moins neuf morts et des centaines de blessés

Le Parisien
Séismes au Japon : au moins neuf morts et des centaines de blessés
De nombreux secouristes s'affairent ce vendredi à la recherche de survivants après une série de séismes survenus depuis jeudi dans le Sud-Ouest du Japon. Le bilan de ces tremblements de terre, qui ont...

L’exploitation du gaz de schiste provoquerait des tremblements de terre

Le Devoir
L’exploitation du gaz de schiste provoquerait des tremblements de terre
Une nouvelle étude conclut que la hausse récente du nombre de tremblements de terre en Oklahoma serait directement liée à l’exploitation du gaz de schiste.