Incendie de Lubrizol : l’Anses recommande de poursuivre les prélèvements sur les denrées alimentaires pendant un an

Le Monde, le
Incendie de Lubrizol : l’Anses recommande de poursuivre les prélèvements sur les denrées alimentaires pendant un an
L’agence sanitaire préconise d’analyser des échantillons prélevés dans la zone située sous le panache de fumée consécutif à l’incendie de l’usine Lubrizol le 26 septembre à Rouen, afin d’évaluer les risques dans la durée.
Articles qui devraient vous intéresser :

Aliments : l'Anses recommande de renforcer les contrôles pour certains contaminants chimiques

Actu Environnement
Aliments : l'Anses recommande de renforcer les contrôles pour certains contaminants chimiques
Suite à une évaluation du plan de contrôle et de surveillance des denrées alimentaires, l'Anses recommande de le renforcer pour certains contaminants chimiques. Pour les substances réglementées, l'agence constate que le dispositif répond aux probl...

Surveillance à long terme des aliments après Lubrizol : l'Anses préconise une révision de la stratégie

Actu Environnement
Surveillance à long terme des aliments après Lubrizol : l'Anses préconise une révision de la stratégie
L'Anses préconise à la Direction général de l'alimentation de revoir sa copie sur le suivi de la pollution sur le long terme post incendie de Lubrizol. Retour sur les principales recommandations.

Lubrizol : l'Anses préconise le suivi des captages d'eau dans les Hauts-de-France jusque septembre 2020

Actu Environnement
Lubrizol : l'Anses préconise le suivi des captages d'eau dans les Hauts-de-France jusque septembre 2020
Le 18 décembre, l'Agence nationale de sécurité sanitaire(Anses) a publié son avis concernant la surveillance des eaux, destinées à la consommation humaine (EDCH) pour la région Hauts-de-France, suite à l'incendie de l'usine Lubrizol, survenu le 26...

Risques chimiques : l'Anses préconise une meilleure prise en compte de l'exposition des pompiers

Actu Environnement
Risques chimiques : l'Anses préconise une meilleure prise en compte de l'exposition des pompiers
Mieux prendre en compte les risques chimiques pendant l'incendie mais aussi après. Telle est la préconisation de l'Anses, qui sonne comme un avertissement au moment où l'incendie Lubrizol interroge sur la protection des soldats du feu.