Planète : étrangeté globale

Le Monde, le
Planète : étrangeté globale
L'expression « réchauffement global » trompe notre perception du changement en réduisant celui-ci à une manifestation unique, la probabilité accrue de températures élevées.
Articles qui devraient vous intéresser :

GRAND FORMAT. Psychédélique : les yeux dans les yeux avec les insectes

Le Nouvel Observateur
GRAND FORMAT. Psychédélique : les yeux dans les yeux avec les insectes
Les mouches, taons ou araignées comme vous ne les avez jamais vus. Leurs regards, multiples ou à facettes, plongent dans le vôtre, révélant leur fascinante étrangeté. Une galerie de portraits aux couleurs psychédéliques du photographe...

Les hommes mangent leur planète

Le Monde
Les hommes mangent leur planète
La pression globale des activités humaines sur l’environnement s’est accrue de 9 % entre 1993 et 2009, selon une étude internationale.

Echappées sauvages

Le Monde
Echappées sauvages
Des loups, des daims ou des ours qui s’aventurent près des maisons. Dans ses clichés, la photographe américaine Amy Stein sonde le sentiment d’étrangeté qui jaillit de ces rencontres inattendues en Pennsylvanie.

La routine du réchauffement : mai 2016 a lui aussi battu un record

Futura Sciences
La routine du réchauffement : mai 2016 a lui aussi battu un record
Mai 2016 fut le mois de mai le plus chaud jamais enregistré. Pour la NOAA, cela fait 13 mois de suite que la température globale est plus élevée que les précédents records, et 8 mois pour la Nasa. Depuis 370 mois consécutifs, la température globale est supérieure ou égale à la période...