Quand la justice administrative retient l'urgence climatique pour accélérer un parc éolien

Actu Environnement, le
Par
#Energie
Quand la justice administrative retient l'urgence climatique pour accélérer un parc éolien
La cour administrative d'appel de Nancy a invoqué le rôle des éoliennes dans la lutte contre la pollution et le réchauffement climatique pour accélérer l'installation d'aérogénérateurs dont les mâts étaient constitués de bois.
Articles qui devraient vous intéresser :

Eolien en mer : le recours contre le parc de Saint-Nazaire de nouveau rejeté

Actu Environnement
Eolien en mer : le recours contre le parc de Saint-Nazaire de nouveau rejeté
Selon l'AFP, la cour administrative d'appel de Nantes a rejeté, le 28 juillet, le recours déposé par les associations de défense de l'environnement, Prosimar et GRSB de La Baule qui visait à faire annuler la première décision administrative autori...

Parc éolien de Saint-Brieuc: la cour d'appel de Nantes annule l'autorisation d'utilisation du domaine maritime

Actu Environnement
Parc éolien de Saint-Brieuc: la cour d'appel de Nantes annule l'autorisation d'utilisation du domaine maritime
La cour administrative d'appel de Nantes a décidé d'annuler, le 3 avril, l'arrêté approuvant la convention d'utilisation du domaine public maritime délivré à Ailes marines, pour le parc éolien offshore de Saint-Brieuc, annonce l'association Gardez...

Eolien en mer : le recours contre le parc de Courseulles-sur-mer rejeté

Actu Environnement
Eolien en mer : le recours contre le parc de Courseulles-sur-mer rejeté
Après le rejet des recours contre les parcs éolien en mer de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et de Fécamp (Seine-Maritime), c'est au tour de celui de Courseulles-sur-mer (Calvados) de connaître le même sort. La Cour administrative d'appel de Na...

Urgence climatique : mettons l’État sur le banc des accusés

Greenpeace
Urgence climatique : mettons l’État sur le banc des accusés
Parce que l’urgence climatique impose un électrochoc, la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH), Notre Affaire à Tous, Oxfam France et nous-mêmes avons décidé d’assigner l’État en justice pour inaction face au changement climatique, et non-respect de ses obligations...