Comment expliquer la prolifération des tiques ?

Notre Planète, le
Comment expliquer la prolifération des tiques ?
A l'heure où les beaux jours reviennent, les tiques font parler d'elles. Les pouvoirs publics Slovaques s'inquiètent de la prolifération des tiques dans des zones d'altitude, paradis de l'écotourisme en Slovaquie, jusqu'à lors épargnées par ces parasites.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les atteintes à l'environnement expliqueraient la hausse des maladies transmises par les tiques

Actu Environnement
Les atteintes à l'environnement expliqueraient la hausse des maladies transmises par les tiques
Les maladies transmises par les tiques sont en augmentation. Les atteintes à l'environnement pourraient l'expliquer : réchauffement du climat, modification des habitats naturels et des populations animales "hôtes".

De nouvelles espèces de tiques et d'agents pathogènes découverts en France

Futura Sciences
De nouvelles espèces de tiques et d'agents pathogènes découverts en France
Envie de gambader dans les forêts, les jardins et les prairies… méfiez-vous des tiques ! Cet acarien hématophage, qui apprécie le printemps et que les scientifiques d'INRAE étudient, est le deuxième vecteur de maladies pour l’Homme, après le moustique, et le premier chez l'animal....

Découverte de nouvelles espèces de tiques et d'agents pathogènes en France

Futura Sciences
Découverte de nouvelles espèces de tiques et d'agents pathogènes en France
Envie de gambader dans les forêts, les jardins et les prairies… méfiez-vous des tiques ! Cet acarien hématophage, qui apprécie le printemps et que les scientifiques d'INRAE étudient, est le deuxième vecteur de maladies pour l’Homme, après le moustique, et le premier chez l'animal....

Cette tique qui peut transmettre des maladies prolifère en France

Futura Sciences
Cette tique qui peut transmettre des maladies prolifère en France
Dans le sud de la France, des troupeaux de chevaux et d'élevage bovin sont envahis par une espèce de tique reconnaissable par ses pattes rayées. Si elle ne présente aucun risque pour les animaux, sa piqûre peut transmettre des virus et des bactéries pathogènes pour l'Homme.