Toutes les extinctions de masse seraient liées au réchauffement climatique

Courrier International, le
Toutes les extinctions de masse seraient liées au réchauffement climatique
Une étude lie la deuxième disparition massive d’espèces animales et végétales de l’histoire de la planète à une augmentation rapide de la température. Cela signifie que les cinq extinctions de masse peuvent être expliquées par ce type de phénomène.
Articles qui devraient vous intéresser :

Réchauffement climatique : la biodiversité est en grand danger d'extinctions massives et brutales

Futura Sciences
Réchauffement climatique : la biodiversité est en grand danger d'extinctions massives et brutales
Subissant le réchauffement climatique anthropique, la biodiversité souffre. Et des chercheurs nous apprennent aujourd’hui que les perturbations et les pertes qu’elle aura à subir ne seront vraisemblablement pas lissées mais brutales.

La Terre transformée en étuve à cause du réchauffement climatique ?

Futura Sciences
La Terre transformée en étuve à cause du réchauffement climatique ?
Les émissions de gaz à effet de serre et la dénaturation des sols risquent de pousser notre Planète bleue dans un état durablement dangereux « d’étuve », alertent des chercheurs. Pour eux, nous sommes proches d'un point de non-retour.

Les catastrophes météo de 2013 liées au réchauffement climatique

France Info
Les catastrophes météo de 2013 liées au réchauffement climatique
D'après l'agence météorologique de l'ONU, les phénomènes extrêmes recensés en 2013, comme les tempêtes et les inondations en France, ont un lien avec le réchauffement climatique. Ceux qui doutent de la main de l'homme seraient moins nombreux, mais aucune décision d'ampleur n'a encore...

Face au « choc climatique », la biodiversité menacée d’extinctions massives

Le Monde
Face au « choc climatique », la biodiversité menacée d’extinctions massives
Si le réchauffement se poursuit jusqu’à + 4,5 °C, la moitié des espèces qui vivent dans les régions les plus riches en biodiversité risqueront de disparaître d’ici à 2 080.