Le taux de la taxe sur la vente de pesticides augmente à 0,9 % du chiffre d'affaires

Actu Environnement, le
Par
#Agroécologie
Le taux de la taxe sur la vente de pesticides augmente à 0,9 % du chiffre d'affaires
Un arrêté interministériel, publié le 1er mars au Journal officiel, augmente de 0,2 à 0,9 % du chiffre d'affaires, le taux de la taxe sur les produits phytopharmaceutiques. En revanche, le taux reste inchangé à 0,1 % du chiffre d'affaires pour les...
Articles qui devraient vous intéresser :

Action: Invivo doit cesser d’empoisonner les agriculteurs !

Greenpeace
Action: Invivo doit cesser d’empoisonner les agriculteurs !
Ce matin à 7h40, une quinzaine d’activistes de Greenpeace ont bloqué l’entrée principale de la coopérative agricole InVivo à Paris avec un mur de bidons symbolisant des pesticides. Ces bidons représentent un volume de 10 000 litres, soit l’équivalent du volume de substances actives...

Les pesticides en France devaient baisser de 50 %..., ils ont augmenté de 25 %

Futura Sciences
Les pesticides en France devaient baisser de 50 %..., ils ont augmenté de 25 %
La quantité de produits phytosanitaires pour l’agriculture utilisée en France a augmenté de 25 % entre 2011 et 2018, là où le plan Écophyto prévoyait une réduction de 50 %. Comment expliquer cette utilisation accrue de pesticides, alors que les agriculteurs et l’État assurent faire...

Pesticides en France : ils devaient baisser de 50 %... Ils ont augmenté de 25 %

Futura Sciences
Pesticides en France : ils devaient baisser de 50 %... Ils ont augmenté de 25 %
La quantité de produits phytosanitaires pour l’agriculture utilisée en France a augmenté de 25 % entre 2011 et 2018, là où le plan Écophyto prévoyait une réduction de 50 %. Comment expliquer cette utilisation accrue de pesticides, alors que les agriculteurs et l’État assurent faire...

Les chiffres noirs des ventes de pesticides « extrêmement dangereux »

Le Monde
Les chiffres noirs des ventes de pesticides « extrêmement dangereux »
Avec 4,8 milliards de dollars en 2018, les cinq géants de l’agrochimie ont réalisé plus du tiers de leur chiffre d’affaires mondial avec les substances les plus toxiques.