« Des glaces polaires au climat de la terre », de Morgan Jouvenet : la bouillante science des carottes de glace

Le Monde, le
« Des glaces polaires au climat de la terre », de Morgan Jouvenet : la bouillante science des carottes de glace
Le sociologue livre un riche essai sur l’intense travail, scientifique et auprès du public et des institutions, des glaciologues.
Articles qui devraient vous intéresser :

La « dernière zone de glace », ultime refuge des ours polaires, est en train de disparaître

Futura Sciences
La « dernière zone de glace », ultime refuge des ours polaires, est en train de disparaître
Les ours polaires pourraient disparaître de la surface de notre Planète d’ici la fin de ce siècle. La « dernière zone de glace » de l’Arctique, qui constitue leur seul refuge au cœur de l’été, est en effet gravement menacée. Mais il est encore possible d’inverser la tendance,...

Projet Ice Memory : de la glace de Bolivie bientôt dans le plus grand congélateur du monde

Futura Sciences
Projet Ice Memory : de la glace de Bolivie bientôt dans le plus grand congélateur du monde
Prélever des carottes dans les glaciers les plus exposés au changement climatique et les stocker dans le plus grand congélateur du monde, en Antarctique, pour les scientifiques des générations futures : c'est la mission d’Ice Memory, vaste programme international de sauvegarde. Après le...

Fonte des glaces : 5 choses qui dorment (encore) sous la banquise

Terra Eco
Fonte des glaces : 5 choses qui dorment (encore) sous la banquise
Un virus géant emprisonné dans le permafrost arctique, mais encore du pétrole, du méthane ou d'anciens outils. En fondant, la glace du globe révèle ses trésors ou fait miroiter ses menaces. La fonte des glaces, ce n'est pas que la fin annoncée des ours polaires ou le déclenchement de...

Arctique : « la dernière zone de glace » est menacée par le réchauffement climatique

Futura Sciences
Arctique : « la dernière zone de glace » est menacée par le réchauffement climatique
Les ours polaires pourront-ils toujours trouver refuge sur « la dernière zone de glace » ? Aujourd’hui, les chercheurs n’en sont plus sûrs. Ils révèlent qu’une partie au moins de la région est plus vulnérable au réchauffement climatique qu’ils ne l’avaient envisagé.