Montée des eaux : « Je me demande si Bombay existera encore en 2050 »

Le Monde, le
Montée des eaux : « Je me demande si Bombay existera encore en 2050 »
Après la publication d’une étude prévoyant la quasi-disparition de la capitale économique de l’Inde du fait du réchauffement climatique, les écologistes demandent à reconsidérer l’urbanisme de la métropole.
Articles qui devraient vous intéresser :

Sous-estimée, la montée des eaux va menacer 300 millions de personnes d’ici 2050

Futura Sciences
Sous-estimée, la montée des eaux va menacer 300 millions de personnes d’ici 2050
D’ici 2050, des zones côtières abritant 300 millions de personnes seront menacées par la montée des océans liée au changement climatique.

Avec la montée des eaux, Bombay pourrait perdre 40 % de son territoire d’ici un siècle

Le Monde
Avec la montée des eaux, Bombay pourrait perdre 40 % de son territoire d’ici un siècle
La ville péninsule de l’ouest de l’Inde, constituée originellement d’un archipel de sept îles, abrite plus de 21 millions d’habitants.

La fonte du Groenland accélère la montée des océans

Futura Sciences
La fonte du Groenland accélère la montée des océans
Une nouvelle étude, qui se distingue des projections prudentes du Giec, montre que la montée des eaux est en train de s’accélérer. La fonte de la calotte glaciaire du Groenland en est désormais responsable à 25 %, contre 5 % il y a 20 ans.

Bombay paralysée par les pluies diluviennes de la mousson

Le Monde
Bombay paralysée par les pluies diluviennes de la mousson
La mégalopole indienne est en grande partie sinistrée par une soudaine montée des eaux, mardi, qui fait suite à quatre jours consécutifs de pluies impressionnantes.