Pourquoi la disparition de Monsanto n'est pas une bonne nouvelle

Le Nouvel Observateur, le
Par
#Planète
Pourquoi la disparition de Monsanto n'est pas une bonne nouvelle
Rachetée par Bayer, la marque Monsanto va disparaître. Pas sans conséquences pour les victimes de pesticides. Décryptage.
Articles qui devraient vous intéresser :

Biodiversité : une bonne nouvelle pour les tigres en Thaïlande !

Futura Sciences
Biodiversité : une bonne nouvelle pour les tigres en Thaïlande !
Dans l'ouest de la Thaïlande, plusieurs nouveaux tigres ont été observés pour la première fois en quatre ans ! « Dans une mer de nouvelles jetant le doute sur l'avenir de la faune sauvage, ce développement est un signe d'espoir pour le tigre, qui est en voie de disparition en...

Fusion Bayer-Monsanto : Vandana Shiva s’inquiète des conséquences en Inde

Le Monde
Fusion Bayer-Monsanto : Vandana Shiva s’inquiète des conséquences en Inde
La militante anti-OGM craint une disparition du patrimoine culinaire indien.

Le réchauffement climatique : une bonne nouvelle pour certains ours

Notre Planète
Le réchauffement climatique : une bonne nouvelle pour certains ours
On associe souvent le réchauffement climatique avec la disparition de l'ours polaire. Si c'est sans aucun doute une des conséquences les plus emblématiques, une étude montre également que les grizzlis d'Amérique du Nord sont plus avantagés sous un climat plus doux.

Pourquoi le verdissement de la Terre n’est pas une si bonne nouvelle

Le Monde
Pourquoi le verdissement de la Terre n’est pas une si bonne nouvelle
Selon la NASA, la Terre est plus verte qu’il y a une vingtaine d’années. Mais derrière une apparente bonne nouvelle se cache une conséquence directe du réchauffement climatique.