Les militants de Greenpeace évitent la prison ferme

Le Monde, le
Les militants de Greenpeace évitent la prison ferme
Jugés pour une intrusion dans la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche) en 2017, 22 militants ont été condamnés à quatre mois de prison avec sursis.
Articles qui devraient vous intéresser :

Centrale de Cattenom : deux mois de prison ferme pour des militants de Greenpeace

Actu Environnement
Centrale de Cattenom : deux mois de prison ferme pour des militants de Greenpeace
Huit militants de l'ONG Greenpeace, qui s'étaient introduits le 12 octobre 2017 dans la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle) et déclenché un feu d'artifice, ont été jugés mardi 27 février 2018 par le tribunal correctionnel de Thionville (Mos...

Intrusion à Gravelines : prison avec sursis pour des militants de Greenpeace

Le Parisien
Intrusion à Gravelines : prison avec sursis pour des militants de Greenpeace
Ils n'étaient restés que huit minutes dans la centrale. Dix-sept militants de Greenpeace ont été condamnés lundi par le tribunal correctionnel de Dunkerque (Nord) à quatre mois de prison avec...

Intrusion à la centrale de Cattenom : des jours-amendes requis contre des militants de Greenpeace

Le Monde
Intrusion à la centrale de Cattenom : des jours-amendes requis contre des militants de Greenpeace
Les huit militants de l’ONG étaient jugés en appel à Metz pour s’être introduits sur le site en 2017. En première instance, à Thionville en février 2018, ils avaient été condamnés à deux mois de prison ferme.

Procès de nos militants : pas de victoire pour EDF

Greenpeace
Procès de nos militants : pas de victoire pour EDF
Le verdict du procès de Privas, où Greenpeace France, un de ses salariés et 22 activistes étaient jugés le 17 mai à la suite d’une intrusion dans la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, est tombé. Malgré la volonté d’EDF de s’en prendre à nos militants, aucun d’entre eux n’a...