Convention citoyenne pour le climat : les 150 citoyens sont choisis

Actu Environnement, le
Par
#Gouvernance
Convention citoyenne pour le climat : les 150 citoyens sont choisis
Les 150 participants à la Convention citoyenne pour le climat ont été tirés au sort, annonce, ce 1er octobre, le comité de gouvernance de la Convention. La campagne d'appel téléphonique pour recruter ces citoyens volontaires avait débuté le 26 aoû...
Articles qui devraient vous intéresser :

Convention citoyenne pour le climat : lancement du tirage au sort des 150 participants

Actu Environnement
Convention citoyenne pour le climat : lancement du tirage au sort des 150 participants
La campagne d'appel téléphonique a débuté le 26 août afin de sélectionner les 150 citoyens, tirés au sort, qui participeront à la Convention citoyenne pour le climat, issue du Grand débat national. Le recrutement des citoyens volontaires se term...

À mi-parcours, la Convention citoyenne pour le climat veut être rassurée

Actu Environnement
À mi-parcours, la Convention citoyenne pour le climat veut être rassurée
À l'occasion de la 4e session de travail de la Convention citoyenne pour le climat, qui s'est déroulée du 10 au 12 janvier, le président de la République, Emmanuel Macron, s'est confronté aux questions des citoyens sélectionnés. Voilà bientôt quat...

Convention citoyenne pour le climat: 150 propositions pour transformer la France

Natura Sciences
Convention citoyenne pour le climat: 150 propositions pour transformer la France
- Les 150 citoyens réunis au sein de la Convention citoyenne pour le climat dressent leurs 149 propositions. Visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2030, certaines mesures proposent d’importantes transformations. Tour d’horizon. Cet article Convention...

« La Convention citoyenne pour le climat pourrait préfigurer une nouvelle forme de démocratie »

Le Monde
« La Convention citoyenne pour le climat pourrait préfigurer une nouvelle forme de démocratie »
La Convention citoyenne pour le climat fait la démonstration qu’impliquer des citoyens ordinaires sur des enjeux politiques complexes au niveau national est possible, observe la politiste Hélène Landemore dans une tribune au « Monde »