Diplomatie : où en est-on concernant la situation des 30 de l’Arctique ?

Greenpeace, le
Par
#Energie / Climat #arctic
Diplomatie : où en est-on concernant la situation des 30 de l’Arctique ?
30 hommes et femmes représentant 18 nationalités. 18 pays concernés par la situation des 30 de l’Arctique. Au-delà, c’est la communauté internationale qui doit se sentir concernée. Les 30 de l’Arctique sont actuellement détenus pour avoir tenté d’alerter sur les dangers climatiques et environnementaux que les forages en Arctique font peser sur le monde. Plusieurs gouvernements ont exprimé leur inquiétude face à la situation dans laquelle les militants se trouvent et face aux accusations qui pèsent sur eux. Aperçu. Crédit : Tom Page Le 5 octobre, l’Australie a fait part de son inquiétude quant aux accusations “très graves” portées par les autorités judiciaires russes contre l’un de ses ressortissants, Colin Russel, membre...
Articles qui devraient vous intéresser :

Diplomatie climatique : la Maison-Blanche mise sur l’Arctique

Le Monde
Diplomatie climatique : la Maison-Blanche mise sur l’Arctique
Les Etats-Unis ont montré un fort activisme depuis un an et le début de leur présidence du Conseil de l’Arctique, qui se terminera au printemps 2017.

Climat, diplomatie : ça chauffe en Arctique

France Info
Climat, diplomatie : ça chauffe en Arctique
Le Conseil pour l'Arctique qui se tient en Islande réunit les huit pays riverains de cette région du cercle polaire. Au cœur des discussions : la montée des températures. Sur le plan climatique autant que diplomatique.

Réchauffement climatique : fonte record de la banquise arctique en 2016

Futura Sciences
Réchauffement climatique : fonte record de la banquise arctique en 2016
Les dernières mesures concernant l'élévation de la température moyenne de la Terre ainsi que celles concernant la fonte saisonnière de la banquise arctique montrent que des records ont à nouveau été battus. Il devient de plus en plus urgent d'agir pour respecter les accords de la COP 21.

La banquise arctique fond 70 à 100 % plus vite que prévu

Futura Sciences
La banquise arctique fond 70 à 100 % plus vite que prévu
Le déclin de la banquise située sur les côtes de l'Arctique est plus rapide que ce que les modèles prévoyaient, selon une étude de l'University College London (UCL) qui s'est appuyée sur une mise à jour des calculs et sur des technologies plus récentes offertes par les satellites de...