Climat: des phénomènes extrêmes associés au réchauffement

L'express, le
Climat: des phénomènes extrêmes associés au réchauffement
La pire canicule de l'histoire récente de l'Australie, le typhon Haiyan aux Philippines, les déluges à répétition dans certaines régions de France autant de phénomènes extrêmes en 2013 qui sont à associer avec le réchauffement climatique provoqué par les hommes, a souligné lundi 24 mars un rapport de l'Organisation Météorologique Mondiale.
Articles qui devraient vous intéresser :

Tempêtes, canicules, inondations en 2013: des phénomènes directement associés au réchauffement

Le Devoir
Tempêtes, canicules, inondations en 2013: des phénomènes directement associés au réchauffement
Il est plus clair que jamais que les phénomènes climatiques extrêmes sont directement liés aux bouleversements climatiques provoqués par l’activité humaine, prévient l’Organisation météorologique mondiale (OMM) dans son rapport annuel publié lundi. Et selon l’organe onusien, le...

Les canicules dureront plus longtemps même si on limite le réchauffement

Futura Sciences
Les canicules dureront plus longtemps même si on limite le réchauffement
Les canicules devraient durer plus longtemps à l’avenir, même avec un réchauffement de la planète contenu à +2 °C. Les phénomènes extrêmes sont déjà plus fréquents et intenses dans l’hémisphère nord.

Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause

Futura Sciences
Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause
Les scientifiques l'avaient annoncé : un jour, l’influence du changement climatique engendré par l'Homme deviendrait suffisamment forte pour pousser les phénomènes extrêmes au-delà de leurs limites naturelles. Et, à en croire un très récent rapport, ce jour est arrivé.

Phénomènes climatiques extrêmes : l’œuvre du réchauffement ?

Le Monde
Phénomènes climatiques extrêmes : l’œuvre du réchauffement ?
Inondations au Royaume-Uni, tempête polaire et sécheresse aux Etats-Unis... dans un monde plus chaud, les scientifiques prévoient une intensification des extrêmes météorologiques.