Rejets et transferts de polluants : consultation sur le projet de rapport d'exécution du protocole de Kiev

Actu Environnement, le
Par
#Pollution
Rejets et transferts de polluants : consultation sur le projet de rapport d'exécution du protocole de Kiev
Le ministère de l'Ecologie a ouvert, le 15 novembre pour un mois, une consultation publique sur le projet de rapport d'exécution par la France du protocole sur les registres des rejets et transferts de polluants (RRTP), aussi appelé protocole de Kiev. Pour la première fois, précise le ministère, l'a...
Articles qui devraient vous intéresser :

Convention d'Aarhus : le rapport d'exécution en consultation

Actu Environnement
Convention d'Aarhus : le rapport d'exécution en consultation
Le projet de rapport d'exécution triennal de la convention d'Aarhus par la France est actuellement soumis à la consultation du public sur le site du ministère de l'Ecologie, sans précision de date butoir. Cette consultation vise à permettre à toute personne de formuler des observations et...

Les rejets de métaux lourds de l'industrie diminuent en Europe

Actu Environnement
Les rejets de métaux lourds de l'industrie diminuent en Europe
Selon l'Agence européenne de l'environnement (AEE), les rejets de métaux lourds issus des grandes industries européennes ont diminué entre 2010 et 2016. Les nouvelles données du Registre européen des rejets et transferts de polluants (E-PRTR) ind...

Loi biodiversité : les sénateurs autorisent la ratification du protocole de Nagoya

Actu Environnement
Loi biodiversité : les sénateurs autorisent la ratification du protocole de Nagoya
Lors de l'étude du projet de loi sur la biodiversité, les sénateurs ont autorisé la ratification du protocole de Nagoya et ont renforcé la consultation des habitants pour l'accès aux ressources génétiques et aux connaissances traditionnelles.

Saint-Laurent-des-Eaux : l'illégalité des rejets de plutonium dans la Loire n'est pas manifeste

Actu Environnement
Saint-Laurent-des-Eaux : l'illégalité des rejets de plutonium dans la Loire n'est pas manifeste
Un rapport confirme que l'accident de 1980 a entraîné des rejets de plutonium. Toutefois, faute de réglementation jusqu'en décembre 1980, ils ne sont pas illégaux. Quant aux rejets des années suivantes, ils étaient tolérés par l'Administration.