La fin de la vente des véhicules thermiques dès 2028 s'impose pour respecter l'objectif des 1,5°C

Actu Environnement, le
Par
#Transport
La fin de la vente des véhicules thermiques dès 2028 s'impose pour respecter l'objectif des 1,5°C
Alors que la loi LOM revient devant les députés ce mardi, Greenpeace publie un rapport concluant à la nécessité d'interdire la vente des véhicules thermiques et hybrides dès 2028. Pour l'heure, la France se fixe un objectif à 2040.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les députés refusent d'avancer à 2030 la fin de la vente des véhicules thermiques

Actu Environnement
Les députés refusent d'avancer à 2030 la fin de la vente des véhicules thermiques
Le 17 mai dernier, la commission du développement durable de l'Assemblée nationale adoptait une disposition fixant l'objectif de mettre fin à la vente des véhicules thermiques d'ici à 2040 dans le cadre de la discussion de la loi d'orientation des...

Climat : en 2028, exit les voitures essence, diesel et hybrides

Greenpeace
Climat : en 2028, exit les voitures essence, diesel et hybrides
À quelle date devons-nous mettre un terme à la vente de véhicules alimentés avec des énergies fossiles ? Très bientôt, si l'on en croit une nouvelle étude, commandée par Greenpeace et réalisée par le Centre aérospatial allemand (DLR). Si nous voulons avoir des chances de limiter le...

Le Sénat refuse d'inscrire la fin des véhicules thermiques dans la loi

Actu Environnement
Le Sénat refuse d'inscrire la fin des véhicules thermiques dans la loi
En juillet 2017, Nicolas Hulot annonçait la fin des véhicules thermiques d'ici 2040 à l'occasion de la présentation du plan climat du gouvernement. Pourtant, cet objectif ne figure pas dans le projet de loi sur les mobilités (LOM) que le gouvernem...

Norvège : la fin des véhicules thermiques à partir de 2025 ?

Automobile Propre
Norvège : la fin des véhicules thermiques à partir de 2025 ?
Premier marché mondial de la voiture électrique, la Norvège envisagerait de lancer une nouvelle loi visant à interdire la vente de véhicules thermiques à compter de 2025.