Variétés tolérantes aux herbicides : le Gouvernement va procéder par ordonnance

Actu Environnement, le
Par
#Agroécologie
Variétés tolérantes aux herbicides : le Gouvernement va procéder par ordonnance
Le projet de loi de programmation de la recherche pour les années 2021 à 2030, adopté le 17 novembre, habilite le Gouvernement à prendre une ordonnance pour « modifier le code de l'environnement, le code rural et de la pêche maritime et le code ...
Articles qui devraient vous intéresser :

Variétés tolérantes aux herbicides (VRTH) : l'Anses pointe des risques et préconise une surveillance

Actu Environnement
Variétés tolérantes aux herbicides (VRTH) : l'Anses pointe des risques et préconise une surveillance
La culture de variétés rendues tolérantes aux herbicides peut engendrer des résistances aux herbicides et donc une utilisation accrue de ces produits, estime l'Anses. Elle pointe du doigt une absence de suivi de ces semences et donc de leurs impacts.

Insecticides et variétés tolérantes aux herbicides : les précisions de Stéphane Le Foll

Actu Environnement
Insecticides et variétés tolérantes aux herbicides : les précisions de Stéphane Le Foll
Dans ses réponses écrites à deux députés, le ministre de l'Agriculture précise sa position sur les variétés tolérantes aux herbicides et indique que l'arrêté encadrant l'utilisation des insecticides, notamment sur le colza, va être bientôt révisé.

Certaines variétés tolérantes aux herbicides vont être interdites, mais pas toutes

Actu Environnement
Certaines variétés tolérantes aux herbicides vont être interdites, mais pas toutes
Un projet de décret assimile les techniques de mutagénèse aléatoire in vitro à des techniques de modification génétique. Les variétés tolérantes aux herbicides obtenues par cette méthode sont donc considérées comme des OGM, et bientôt interdites.

Agriculture : des variétés de végétaux tolérantes à un herbicide… à cause de ce même herbicide

Le Monde
Agriculture : des variétés de végétaux tolérantes à un herbicide… à cause de ce même herbicide
Qualifiés « d’OGM cachés » par leurs détracteurs, ces herbicides sont exemptés d’évaluation et d’autorisation de mise sur le marché et aucun suivi obligatoire n’existe à ce jour.