Fonte des glaces : 5 choses qui dorment (encore) sous la banquise

Terra Eco, le
Par
Fonte des glaces : 5 choses qui dorment (encore) sous la banquise
Un virus géant emprisonné dans le permafrost arctique, mais encore du pétrole, du méthane ou d'anciens outils. En fondant, la glace du globe révèle ses trésors ou fait miroiter ses menaces. La fonte des glaces, ce n'est pas que la fin annoncée des ours polaires ou le déclenchement de l'inévitable montée des eaux. Non, à mesure que les glaces rétrécissent leur empreinte à la surface du globe, les éléments qu'elles dissimulaient au regard et à la convoitise refont surface. Revue de bonnes et mauvaises (...) - Climat / Monde, Climat
Articles qui devraient vous intéresser :

En Arctique, rien ne va plus : fontes des glaces record au Groenland et incendies gigantesques en Sibérie

Futura Sciences
En Arctique, rien ne va plus : fontes des glaces record au Groenland et incendies gigantesques en Sibérie
Des feux de forêt sans précédent ravagent l’Arctique. La conséquence d’une météo défavorable. Et la cause probablement d’une accélération du réchauffement climatique. Alors même que la région est actuellement en proie à une intense canicule. De quoi accélérer encore le rythme...

Arctique : 35 ans de fonte de la banquise vue par la Nasa

Futura Sciences
Arctique : 35 ans de fonte de la banquise vue par la Nasa
Alors que l'année 2019 s'annonce lugubre pour le cercle arctique, une nouvelle animation de la Nasa montre l'évolution de la banquise durant les 35 dernières années, entre janvier 1984 et juillet 2019. Le déclin visible de l'étendue et de l'épaisseur de la glace lié au réchauffement...

Réchauffement climatique : fonte record de la banquise arctique en 2016 (MAJ)

Futura Sciences
Réchauffement climatique : fonte record de la banquise arctique en 2016 (MAJ)
Sur les premiers mois de l’année 2016, la banquise arctique a enregistré des fontes record. De nouvelles données, portant cette fois sur l’âge des glaces qui la constituent, semblent ajouter encore aux inquiétudes quant à sa capacité à survivre au réchauffement climatique.

La banquise arctique continue de fondre : 2e plus bas minimum jamais enregistré

Futura Sciences
La banquise arctique continue de fondre : 2e plus bas minimum jamais enregistré
Mardi 15 septembre 2020, la banquise arctique a atteint son étendue minimale annuelle. La deuxième plus basse jamais enregistrée. Avec les vagues de chaleur, les feux de forêt ou encore le dégel du pergélisol, ce n’est qu’une conséquence de plus du réchauffement climatique en cours.