L’humain, un « insoutenable » superprédateur

Le Monde, le
L’humain, un « insoutenable » superprédateur
Les hommes chassent les animaux à un taux jusqu’à 14 fois supérieur à celui des autres prédateurs, avec une exploitation particulièrement intense des carnivores terrestres et des poissons.
Articles qui devraient vous intéresser :

L'homme au même niveau que l'anchois dans la chaîne alimentaire

Le Point
L'homme au même niveau que l'anchois dans la chaîne alimentaire
L'homme n'est pas le superprédateur qu'on a coutume de présenter, du moins en termes d'alimentation, souligne une étude scientifique.

Covid-19 : vu d’Italie, l’insoutenable légèreté de la France

Le Monde
Covid-19 : vu d’Italie, l’insoutenable légèreté de la France
Le seuil des 1 000 morts a été franchi dans la Péninsule, paralysée par l’épidémie plus tôt que son voisin.

Des excréments permettent de dater l'arrivée de l'humain en Amérique

Futura Sciences
Des excréments permettent de dater l'arrivée de l'humain en Amérique
Au XXe siècle, les archéologues se basaient sur des outils en pierre pour considérer que les premiers américains appartenaient à un seul groupe : « Clovis ». Aujourd'hui, nous savons que plusieurs groupes étaient présents sur le continent, avant même le peuple Clovis. De précédentes...

Aller dans l'espace pour comprendre l'humain sur Terre

Le Figaro
no preview
Les effets physiologiques sur le corps humain d'un séjour dans un vaisseau spatial ne sont pas uniquement dus à l'apesanteur.